Catégorie

Archive pour la catégorie « deco »

L’aventure des canapés.

On est supposés signer pour l’appartement. Sauf que les banques nous cassent un peu les pieds. Il parait que c’est toujours stressant ces étapes de la vie où on s’engage pour une vingtaine d’années, en se disant qu’on emprunte beaucoup, beaucoup d’argent. Bref.

Souffrant d’inaction, de la lenteur insupportable des traitements administratifs de nos dossiers, nous nous sommes tournés vers la décoration, le choix et l’agencement des futurs meubles.

Donc samedi, nous avons profité d’une réduction de 20 % sur le site d’Habitat pour choisir nos canapés Chester.

chester.jpg

Nous avons commandé le fauteuil 1 place, le canapé compact (on y tient à 2), et le 3 places (on y tient à 4).

On pourrait dire « Happy end ».

MAIS

On crée un compte habitat, on passe commande, on entre le code promo de 20%, on reçoit le mail de confirmation, j’actualise mon statut Facebook (trop contente d’acheter les 1ers meubles), et on sort boire un verre avec des copains. Entre temps, je téléphone à ma famille pour leur dire la bonne nouvelle.

Et puis on rentre le soir, et on retourne voir nos achats sur le site. Et là, on voit marqué « Commande annulée ».

On ne comprend pas. Peut-être est-ce notre plafond de carte bancaire uqi n’était pas assez élevé ? Vérifications: ce n’est pas ça. Et puis en regardant bien, on se rend compte que les pieds dugrand canapé ne sont pas de la même couleur que les autres. Mince.

Lundi, on téléphone. La nana nous explique que notre commande a paru suspecte: une adresse mail personnelle et un peu fantaisiste, une ouverture de compte le jour même, un montant élevé, et deux adresses de facturation et de livraison différentes. Tout cela réuni paraissait trop louche. Mais pas un mail  pour nous prévenir, rien …

Mais alors, que faire ? Envoyer des justificatifs de domicile, des documents qui prouvent notre identité. Ok. Après, ils nous recontacteront et on repassera commande, avec nos 20 %.

L’affaire semble à peu près réglée. MAIS …

Ils nous ont quand même débité l’argent.

Ce n’est pas sérieux. Je suis en colère. Et la nana qui s’occupe de notre dossier n’est pas là aujourd’hui.



Wow

( deco )

Regardez cette merveille. Elle aurait besoin d’une petite rénovation, mais quel caractère !

Question: comment les pièces sont-elles distribuées ? Est-ce une seule habitation, ou plusieurs ?Elle est immense !
Wow dans deco 15536500_W1j7tUsA_c

Elle y accueillerait volontiers une famille Adams. Froide, élégante, et qui, finalement, ne se prend pas au sérieux.

Si j’étais riche, je serais heureuse de rénover de vieilles maisons telles que celle-ci.

Trouvée sur Boudoir Divas



Mardi dernier

Je ne vous ai pas montré le buffet de mardi dernier.Le thème était « chômage, no futur ». Le dress code était « enterrement », tous habillés en noir.

Bon, comme d’hab, je ne suis pas satisfaite. La déco était super, et mes bouchées excellentes, mais je suis toujours à cheval sur le temps, et mes invités sont toujours terriblement ponctuels (d’ailleurs, ça m’exaspère ça: suis-je la seule à savoir que les règles du savoir vivre exigent qu’on respecte un quart d’heure de courtoisie, pour que la maitresse de maison ne se retrouve pas gênée par son retard ???)

Je n’ai pas non plus eu le temps de parfaire mon maquillage. Dommage, j’avais une rob longue noire très théâtrale et un petit chapeau à la Tim Burton. J’ai donc demandé à Monsieur Oly, pendant que je faisais cuire les dernières bouchées, de prendre des photos.

Et je ne sais pas ce qui se passe dans la tête des gens, ils ne réfléchissent pas comme moi. Et ne photographient donc pas pareil. Donc adieu joli décor que je m’étais fait chier embêtée à réaliser. Vous ne voyez qu’un gros plan un peu fade et inachevé, qui peut quand même vous donner une idée …

img4645.jpg

Je n’ai pas non plus pu photographier le bar des boissons .. dommage, il était sympa …



Bonjour

Bonjour dans deco aliceinwonderland1

Photo d’Elisabeth Messina

Je voulais juste passer pour vous dire bonjour. Une semaine est passée depuis mon dernier post, et nous nous sommes beaucoup coocoonés. Mon mari était malade depuis une semaine. Comme certainement tous les hommes dans son cas, c’était un peu la fin du monde…. Mais j’en suis venue à bout avec beaucoup de patience, de riz, et de smecta … (et un peu de chocolat aussi …

pa25ret.jpg

(et va vraiment falloir qu’on m’explique pourquoi mes images non retouchées sont trop lourdes pour être insérées, tandis que mes images retouchées sont trop petites et se déforment si je souhaite les agrandir, comme ici).

Bref. Lorsque mon chéri d’amour a retrouvé quelques forces, ce fut pour me prendre la tête sur notre projet de cuisine. Pour lui, il vaut mieux ne rien faire. Et puis la cuisine Darty est trop chère (je rêve ??? il était prêt à mettre 15 000 euros pour Arthur Bonnet !!!), parce que si on prend la cuisine, on n’aura plus les sous pour s’acheter un canapé à 4000 Euros si on en a envie …

Imaginez la tête que j’ai fait. Il part au poker tout un week end, rentre malade, je prends soin de lui, et les premiers mots qu’il prononce sont « J’ai une révélation, on ne va rien faire pour la cuisine ». Je proteste gentiment comme il faut. Et là, toc! La réflexion bien vraie, bien blessante, qui arrive à point nommé: « De toutes les façons, tu n’as pas la tête sur les épaules, tu as travaillé 6 mois et tu n’as pas mis un sou de coté pour rembourser ton emprunt (il a raison), et tu vas être au chômage, et je ne suis même pas certain que tu retrouveras du travail. C’est moi qui paie déjà tout, e qui vais encore tout payer ». Je ne disais rien. Bien lancé, il continue « Et en plus, Madame veut partir en week end à Paris, et c’est à ce moment là que Madame décide de faire des économies pour son shopping ». Aie. Ouch. Si on avait traduit ça en langage boxe, je serais K.O d’office.

Je ne dis rien, je serre les dents. Je n’arrive pas à dormir. Lui oui, visiblement. Comme à chaque fois qu’il est en mi-sommeil, il vient se blottir contre moi. Je laisse faire, en essayant de me convaincre que je suis au dessus de tout cela, d’autant plus qu’il a raison. Je ne peux en vouloir qu’à moi-même. Adieu double four, plan de travail extra grand, bibliothèque dans la cuisine. De toute manière, je sens qu’il a envie de m’emmerder. Si c’est comme ça, je ne cuisine plus jamais de ma vie entière. Il ne veut pas investir dans la cuisine? Il aura des surgelés. Je serre encore plus les dents, et je m’endors comme ça.

Je ne sais pas comment ça se passe pour la plupart des êtres humains, mais moi, quand je m’endors énervée, je me réveille énervée. Malgré les 8 heures de sommeil, je suis toujours aussi tendue et mal. C’est ce qui est arrivé.

Monsieur Oly s’est réveillé comme si de rien n’était. Bisous dans le cou, calins, etc. Moi, j’ai tiré la gueule, grave. En plus, le fait d’être énervée toute la nuit, et de m’être endormie en serrant les dents, a fait que je me suis mordue la joue à fond, et je souffre bien comme il faut maintenant.Le second effet kiss cool. Je ne suis pas rentrée dans la cuisine. En fait, il fallait faire le ménage, je n’ai rien fait du tout. J’ai boudé toute la journée dans mon coin. Nous attentions la visite d’un expert immobilier envoyé par la banque à qui nous faisons un emprunt, pour évaluer la valeur de notre bien actuel. Il est arrivé en retard, n’est pas resté plus de 20 minutes et est reparti. Là, j’étais comme un lion en cage. J’avais envie de sortir (parce qu’avec ses conneries de maladies et de poker, nous ne sommes pas sortis depuis un momen. Alors, l’homme me propose qu’on aille voir les cuisines de Lapeyre et d’Ubaldi.

Lapeyre, beau en catalogue, pas beau en vrai. Mais lui, il aimait tout. Il se dirigeait vers le moderne, et me disait « Ah cette couleur aubergine laquée, ça en jette ». Ben oui, t’aime le bling bling …. Et la phrase qui tue « En fait, je n’hésiterais pas une seconde pour une cuisine comme celle là ». En gros, je comprends qu’il met un point d’honneur à ne pas prendre la cuisine Darty. On s’en va.

On galère à trouver le magasin Ubaldi. Du coup, on se gare devant Arthur Bonnet. Je me dis qu’ils vont forcément nous voir et qu’on ferait mieux de se garer ailleurs. Pas envie d’avoir à faire à eux aujourd’hui. Lui me répond que non, ya pas de soucis.

Tu parles.

On sort de la voiture, on va chez Ubaldi, et nous ne sommes pas encore rentrés que mon téléphone sonne. « Allo Madame Y. ? C’est Cécile d’Arthur Bonnet. Est ce que vous avez pu faire vos devis avec les artisans? Pas encore? Parce que nous connaissons un artisan avec qui nous travaillons. Avec votre autorisation, est ce que Franck peut prendre votre dossier en charge et le transmettre à notre artisan ? « . Je dis oui. Mais putain, ce n’est pas le moment. Je sature avec toutes ces cuisines qu’on visite et qui ne me plaisent pas.

Je précise que pendant que je parlais au téléphone, j’étais nez à nez avec une cuisine orange laquée …. (là, imaginez le bruit dans Psycho, au moment où la fille prend sa douche). Et Monsieur Oly qui continue « Regarde celle là, elle est pas mal ! Et elle! 10 000 euros, c’est pas cher! Pas cher ????

J’explose. Les vendeurs n’osent pas nous approcher. 10 000 euros, c’est le prix de ma cuisine  Darty ! Alors soit on les met, soit on ne prend pas de cuisine! C’est quoi cette histoire? Hier soir, il me disait que la perspective de faire des travaux le fatiguait déjà tellement à l’avance qu’il préférait ne rien faire. Alors pourquoi il ‘emmène dans ces trucs? On sort, on s’engueule. On conitune de marcher, on s’engueule toujours. Je décrète qu’il n’y aura pas de cuisine.

Après tout, lui se contente de dire « Qu’est ce qu’on mange ? » (c’est le signal pour « j’ai faim »), et c’est moi qui oeuvre. Mais la cuisine actuelle réunit ses critères (four encastré, table, frigo dans la même pièce), même si pour cela, je n’ai pas de plan de travail et que je dois courir d’un bout de pièce à l’autre pour aller de la plaque de cuisson à l’évier. Soit. Mais ce sera comme ça. Pas de cuisine. Je crois vraiment, par contre, que je ne m’investirai plus dans ce domaine. Je suis presque sur le point de vendre tous mes bouquins … Après tout, ce sera mieux pour ma silhouette, de manger des barquettes Weight Watchers. Et avec tout l’argent économisé, je pourrai continuer mon shopping.

Une fois la dispute passée, il a insisté pour qu’on mange au resto … indien (mon resto préféré). Nous avons décidé de ne plus parler de cuisine pour le moment, et de se calmer un peu.

7d9a1612e29ralise dans ma vie (mon oeuvre)

Enfin voilà. Tout ca pour dire que le programme était coocooning, mais si j’ai un conseil à vous donner, messieurs, c’est déviter de tomber malade quand on a nos règles. Et si c’est le cas, ne la ramenez pas trop. Aujourd’hui c’est mercredi, j’ai un trou énorme dans ma joue, et je ne suis toujours pas calmée…



Drôle de Week end

Drôle de week end effectivement. Toujours dans nos préoccupations du moment. L’achat, la cuisine, le sol …. En ce dimanche midi, j’avoue que je suis un peu perdue. J’aimerais que nous en parlions avec mon mari, mais il n’est pas là, il rentrera demain soir.

Récit…

Vendredi matin, Monsieur Oly est parti travailler (je précise que nous sommes tous les deux en week end dès le vendredi en ce moment). Pendant ce temps, je suis allée chez le cuisiniste indépendant à qui nous avions demandé un devis et un plan. Le bonhomme est toujours aussi bien, il est posé, il écoute, lorsqu’il parle il me demande mon avis. Rien d’imposé, tout de proposé. Jusqu’à présent, je m’étonnais que dans les forums de construction, les gens s’attardent autant sur l’impression que leur a laissé le cuisiniste. Mais voilà, c’est essentiel en fait. Il faut qu’il inspire confiance. Cela dit, je ne suis pas convaincue par le plan. Plusieurs élément me posent souci, comme le bar qui devient proéminent alors que je déteste les bars en cuisine, ou le coin micro-ondes qui fait bricolé. Et puis le modèle choisi n’est disponible que dans 1 couleur, la teinte vanille, et définitivement, ça ne me plait pas.

Midi, Chéri rentre. Nous mangeons en vitesse, puis passons chercher ses 2 potes du club de poker. Ils partent en Alsace pour un tournoi Inter- club. Pas loin de l’aéroport, il y a Arthur Bonnet, chez qui nous avons rendez vous. La petite Cécile qui nous a suivi tout le long est elle aussi bien mignonne. Le même genre que le bonhomme indépendant, posé, dans l’écoute, sans avoir besoin de faire son show (ce qui n’est pas le cas du patron de Cécile hélas). Bref. Arthur Bonnet, c’est le coup de coeur de Monsieur Oly. Nous y avons choisi le modèle sérénité, une facade plus « passe partout », qui peut être traitée à la fois en moderne ou en classique. C’est là notre point de discorde avec mon mari. Il déteste tout ce que j’aime, et inversement.

Voici le modèle sérénité, dans sa forme moderne:

Drôle de Week end dans deco 313-221

Et voici pour la façade, dans la couleur feutre, (moi je dis « gris souris »), que nous avons choisie :

313-336 dans ma vie (mon oeuvre)

Là, vous voyez la version moderne. Dans la version classique, les poignées sont de petites boules cannelées en céramique, et il y a une crédence au dessus, comme dans le modèle Poésie.

Cécile nous présente le plan qu’elle a peaufiné. C’est un plan très complet. J’ai peut être un doute sur le fait que nous mettions des meubles du coté de la fenêtre, car l’ouverture pourrait être obstruée, et elle me dit que non (ou si peu), ce qui n’a pas l’air de déranger mon mari « On n’a pas besoin d’ouvrir à ce point » … Bof … Mois je préfèrerais être certaine que nous ne soyons pas gênés. Autre point négatif, cuve évier en inox, crédence inox pour la cuisinière, hotte inox, donc évidemment … piano de cuisson inox. Adieu rêves d’authenticité …
Le plan est très bien sinon. Elle a réussi à nous intégrer un maximum de meubles, et même un mur complet, ce qui finit d’achever Monsieur Oly qui en rêvait. Il n’arrête pas de me lancer des regards, des « c’est beau », des drôles de têtes, je crois qu’il a le coup de coeur. Pour le bar, partie sensible, elle arrive à concilier nos divergences. Il y a bel et bien 4 places, des meubles (réduits), mais du coup, ma partie bibliothèque passe à l’as …. Néanmoins, elle place un meuble en sens inverse, c’est à dire face à la porte d’entrée de la cuisine, qui serait très pratique pour placer les affaires du petit déjeuner, céréales, biscuits, cacao …

Il y a donc beaucoup de meubles. A la limite, je pourrai me caser un petit meublé Ikea dans le coin de la pièce pour y garder mes bouquins:

 dans shopping 

Brujsta, Hemnes, Grevback.

Elle fait le tour du magasin, mètre mesureur à la main, pour nous donner une idée concrète. Et pour finir, elle nous montre le plan de travail, celui qui nous plaisait, un granit magnifique, effet cuir. Je suis surprise car j’imagine que c’est carrément hors budget.

Le budget, justement, parlons-en. 15 000 euros hors éléctroménager. Trop cher. Nous lui disons que nous avons des travaux supplémentaires puisque nous devons refaire l’électricité et passer les tuyaux de gaz dans le sol pour modifier l’arrivée de gaz.Et refaire le carrelage de la cuisine.Sachant que nous avons un budget total de 18 000, voire 19 000, et que nous comptons aussi refaire le sol repeindre les murs, et que nous avons besoin d’acheter quelques meubles, ce n’est pas possible.

On demande à combien revient le plan de travail en granit: environ 3200 si ma mémoire est bonne. Et le plan de travail en stratifié ? 800. Il n’y a pas photo sur le prix. Mais nous aimons vraiment le granit. Avec le stratifié, ce ne serait pas pareil. Elle appelle alors son chef.

Le chef entre en jeu. Jeune manager dynamique à la tête de shark winner. Il nous dit bonjour avec son sourire brite et je le trouve un peu trop bling bling. Il lui demande ce qu’elle voulait, ce qu’elle avait en tête. Je trouve qu’il lui parle avec un ton vraiment supérieur. Puis: « En fait, tu veux que je leur offre le plan de granit au prix du stratifié? Tu réalises la différence que c’est? Laisse moi réfléchir (2 secondes passent, il fait une tête concentrée). « C’est OK, si Monsieur et Madame signent la réservation maintenant ». Robert accuse le coup. « Nous n’avons pas encore l’argent de la vente de notre appart ». S’en suit une longue discussion, et SharkWinner « Ok alors je baisse l’acompte à 10 %. Je fais un effort alors faites le aussi ». Robert va pour dire oui, et je dis non. Le mec est excédé: « Quoi, on vous fait l’offre que vous attendiez, ya pas a hésiter ».

Faisons une pause: avec le plan en granit et l’offre, ça fait la cuisine à 12 000 euros hors éléctro. Plus cher que Darty qui était à 10 000 et qui me faisait totalement rêver, mais visiblement pas Monsieur. Pour Darty, il disait que c’était une grosse dépense et qu’on ne pourrait pas se le permettre, et il avait raison. Alors que là, pour économiser 3000, il va dépenser 2000 de plus …

On parle plus d’une heure (ou je ne sais pas combien de temps). Il utilise tous le smoyens possibles pour me faire craquer. Culpabilisation (elle plait à votre mari), peur du manque (l’offre ne sera plus valable demain, c’est maintenant ou jamais), affectif (quoi, elle ne vous plait pas comme ça, la cuisine), et re-culpabilisation (Cécile n’a pas bien fait son travail? ). Pauvre Cécile de travailler pour un type pareil …

En fait, je crois que j’aurais pu signer le jour même sans l’agressivité de ce vendeur. Je luiai dit à la fin que j’aimais un autre modèle chez un concurrent et que je prenais le risque de ne plus avoir le plan en granit pour prendre le temps de réfléchir (lui » Alors vous n’êtes pas normale, de passer à coté d’une affaire pour réfléchir »; Moi « je ne suis peut être pas comme vous »).

Déjà, dans mon métier, la base, c’est de se donner le temps et les moyens de la réflexion. Et de déjouer les mécanismes de manipulation. Je suis psychologue, mais lui, il ne le sait pas.J’ai lu les bouquins, j’ai étudié ce qu’on lui a enseigné dans sa formation de commercial. Je connais. Et même si la cuisine est bien, même si effectivement, le granit au prix du stratifié, c’est chouette, il est hors de question de signer maintenant. Le petit chef se tourne alors vers mon mari « Et vous monsieur, c’est vous qui signez le chèque … ». Je vois mon mari hésiter et je coupe court « Ici, c’est moi le chef, c’est moi qui commande, et je dis non ».

C’est quoi cette paire de couilles qui me pousse entre les jambes tout à coup ? Je me sentais mal vis à vis de mon mari, mais fière de faire respecter mes choix, pour le bien de nos finances, et pour le respect de notre libre-arbitre. J’ai fini par « Nous y réfléchirons ensemble à tête reposée et nous vous recontacterons ». Fin du match.

En sortant, Monsieur Oly était déçu « Quand même, le granit! On passe à coté! On aurait eu une cuisine de rêve ! « . Mais si vraiment le chef était capable de nous faire cette offre aujourd’hui, il la fera un autre jour. Nous avons les cartes en main pour l’instant. Si on accepte, ce sera a condition d’avoir la même offre. Et ce sera entièrement libres que nous déciderons.

Retour à la réalité. Les deux zigotos du club de poker nous attendent depuis un moment sur le parking du centre commercial. Il faut prendre l’avion, ils ne sont pas en avance. Je les dépose donc à l’aéroport. Bye bye les gars, jouez bien ! (Le soir, mon mari m’appellait pour me dire qu’il continuerait aujourd’hui le tournoi, étant dans les 150 derniers sur 400).

Je me retrouve seule dans la voiture. Pensive, énervée de ce rapport de force avec le vendeur au sourire ultra brite. Je n’ai pas eu de moment pour moi dans la journée, le centre commercial est a coté … Vous devinez la suite.

Je suis pensive. J’aimerais que nous parlions avec Monsieur Oly, mais il est dans l’avion, ou en salle d’embarquement, bref, ce n’est pas le moment ….  Je flâne dans les allées; et je vois le stand Repetto au loin (vous devinez la suite)…

Si vous vous souvenez, j’aimais 2 modèles: les chaussures rouges d’Emilie, et les ballerines so-chic nude vernies modèle Cendrillon …

V943V_401_1 01_%C3%89milie  V086V_023_1

 

Je les ai essayées … Eh ben devinez quoi ????

A la place, j’en ai acheté d’autres ! Les rouges, elles sont trop belles. Mais j’ai les pieds étroits, alors elles baillent sur les cotés. Pas top. Les Cendrillons, je me sentais mal à l’aise dedans.

Et voici celles dans lesquelles je me sens super bien, mes nouvelles chaussures, les ballerines velours métal algue !

V086VM_419_1

J’ai pu les porter hier soir avec une robe que je gardais précieusement dans mon placard, que j’adorais mais aucune chaussure n’allait avec.

Aujourd’hui, je suis seule à la maison. Je me questionne. J’aime la Darty. Je ne sais pas ce que Monsieur Oly lui reproche, je la trouve parfaite. Mais le plan de travail est en stratifié. Mais les façades sont bien plus belles …Avec le modèle d’Arthur Bonnet, Monsieur Oly a certainement voulu contrer l’aspect ancien qui me plait tant. Moi, je trouve ce modèle plus fade, sans caractère, sans pallistres, sans la couleur qui me plait.Si ça ne tenait qu’à lui, il y aurait du moderne. Mais le moderne, ce n’est pas moi.

Dans ce cas, est ce vraiment utile de mettre 12 000 euros dans une cuisine sur laquelle je suis mitigée ? Mettra-t-il 10 000 dans une cuisine sur laquelle lui est mitigé ? Statut Quo.

Je deviens de plus en plus susceptible avec ce projet immobilier. Hier soir, c’était une soirée fille. Elles m’ont demandé le plan du futur appart, et quand je leur ai montré, l’une d’entre elle a dit « faudrait tout refaire au niveau de la disposition ». Mais va te faire foutre ! Moi je l’aime ma disposition! Une autre continue « mais on ne peut pas faire de cuisine américaine ». Je crois que le prochain qui me parle de cuisine américaine, je lui met mon poing dans la gueule. De mes copines, je suis la seule à vraiment cuisiner. Si passer du temps en cuisine leur est tellement insupportable qu’elles font des trous dans leurs murs, ça les regarde. Mais laissez moi avec ma cuisine fermée.

 



 



Fin du week end …

Fin du week end ... dans deco 191937_10667809_m

Des singes philosophes,un exemple de ce que j’aimerais accrocher dans ma cuisine.

Le week end touche à sa fin, comme d’hab je n’ai pas préparé ma journée de demain. Le week end a été fort sympa, avec la dernière raclette de la saison jeudi soir, l’anniversaire de mon amie vendredi, ikea samedi, et une journée en famille autour d’une pizza faite maison par mon père dimanche. Normalement, il ne me reste plus que 2 semaines de travail. Je commence à reflechir au chomage, à la difficulté de retrouver du travail par la suite.

Pour la cuisine, c’est quand même prise de tête. Nous avons eu le devis de la cuisine Darty, qui est à un peu plus de 10 000 euros hors éléctroménager. Une fortune. Mais c’est la cuisine dont je rêve depuis de nombreuses années. Si on la prend, on n’aura plus aucun sou de coté, on ne pourra pas faire le reste des travaux ni acheter des meubles. Sinon, il y a la solution Ikea. Mais dans ce cas, j’aimerais repeindre les façades, qui ne sont pas top en blanc. Je pense qu’on va prendre Ikea. Mais abandonner son rêve, ça fait chier …



J’aime Robert

( deco, shopping )

Facile. Robert est le prénom de mon charmant mari. Mais là, je parle de Robert le Héros.

Voici la collection Fujiyama (rideau et coussins):

J'aime Robert  dans deco 656_607 657_54 dans shopping658_54659_54660_54

J’imagine très bien ces beaux coussins dans mon nouveau chez-moi, sur mon ancien canapé, pour faire honneur à ce superbe et onéreux rideau (276 euros le rideau, entre 39 et 45 euros les coussins). J’aimerais vraiment que notre nouvel appart soit chaleureux, accueillant, douillet. C’est certainement dans cet endroit que nous formerons une famille …



Week end …

Le week end est terminé. Je ne l’ai pas vu passer.

Vendredi soir, poker chez des amis. J’étais tellement fatiguée que je me suis endormie sur leur canapé avant la fin de la soirée emoticone.

Samedi matin, pas le temps de faire la grasse mat. Nous avions rendez-vous chez Darty pour parler de notre projet cuisine. Puis direction Ubaldi où nous avons revu la cuisinière que nous allons réserver. Castorama et Leroy merlin pour voir les sols stratifiés et les parquets. Puis Ixina avec un vendeur très … Bogdanien *, So Cook où nous avons eu droit à une leçon très bien apprise par la vendeuse, débitée à un rythme assez rapide, cuisine privée (un cuisiniste indépendant avec des modèles originaux et solides). Puis pause repas à la maison, sieste, et Arthur Bonnet pour notre second rendez vous, celui de l’élaboration du plan. Une fois le rendez-vous fini, nous avons fait un tour au centre commercial juste à coté, où j’avais quelques courses à faire, avant que nos copains nous donnent rendez-vous sur Nice pour boire un verre. La soirée s’est terminée dans un restaurant Ethiopien, à manger une très bonne compote de lentille, malheureusement trop épicée, le serveur s’étant trompé dans la commande.

Dimanche, grasse mat (quand même!), vide grenier où j’ai acheté un meuble pour le nouvel appart (photos à venir), puis rendez-vous chez les propriétaires pour signer des papiers (encore), fin d’après midi chez mes grands parents, avant que d’autres copains nous proposent une soirée sushis sur Nice (encore !!).

Conclusion, un week end très agréable mais qui n’a pas vraiment laissé le temps de se reposer. Un coup de coeur qui se confirme pour la cuisine Darty, qui est clairement l’élue de mon coeur et dont les prix pourraient convenir. Une forte attirance également pour Arthur Bonnet et sa charmante vendeuse, très à l’écoute et de bon conseil. Mais les prix seront au dessus pour un modèle qui me plait moins … Et un nouveau challenger avec Cuisine Privée, dont nous attendons beaucoup du rendez-vous la semaine prochaine.

Aussi, nous  sommes sur le point de choisir le sol stratifié Ikéa, qui a un cout imbattable et qui fait bien illusion. Le parquet en chêne massif, ce sera pour plus tard. Mais à la place, nous aurons certainement celui-ci, pour peu qu’il soit compatible avec le sol chauffant. Sur les murs, nous serons dans des couleurs assez rétro, comme celles-ci  de la gamme Farrow Ball, avec un coup de coeur pour la dernière teinte (Savage Ground):

Week end ... dans deco tundra-sol-dur--fixation-par-clip-motif-chene__30498_PE119081_S4 100052 dans ma vie (mon oeuvre)100051_1

100044100213_1

 

Pour vous donner une idée, voici le salon en l’état actuel, à imaginer avec le parquet et les teintes selectionnées:

 

Nous avons aussi appris que les actuels propriétaires projetaient de déménager le mois prochain, laissant l’appartement libre à la mi-mai. Ce qui est parfait pour mon planning, puisque normalement j’aurai fini de travailler à ce moment là et j’aurai eu quelques jours pour faire les cartons les plus faciles à transporter.

* Bogdannien, de l’espèce des Bogdanoff, dont l’apparence physique est si caractéristique et l’origine terrestre remise en question.



Week end.

Une belle journée de samedi où nous avons été voir de jolis modèles de cuisine et où je me suis coupé les cheveux, pour le plus grand plaisir de mon mari apparemment…

Week end. dans deco cuisine-poesie-d-arthur-bonnet-814840

Ici le modèle Poésie d’Arthur Bonnet

cuisine-serenite-arthur-bonnet-2141_350x260 dans ma vie (mon oeuvre)

Là, le modèle sérénité, toujours chez Arthur Bonnet

03E8000003767086-photo-cuisine-mineralise

Et là, mon gros coup de coeur, minéralisé de Darty.

Bon évidemment, j’ai une attirance pour des modèles assez chers, donc nous avons pris rendez-vous pour faire des devis mais je redoute de voir un chiffre concret. Aussi, nous irons voir du coté d’Ikea, option bien plus raisonnable…

Puis dimanche, journée tranquille à la maison. Il fait mauvais temps. Un gros brouillard qui comme toujours chez nous, nous donne l’impression de vivre dans un nuage. J’aime rester chez moi, surtout dans ces jours là.En plus, je me suis offert un joli bouquet de fleurs moitié prix grace à Groupon. Pivoine, renoncules et roses orangées, je suis en admiration!

pivoine.jpg

(et je ne sais toujours pas insérer des photos de moi, ça risque de poser des problemes quand on veut tenir un blog…)